Le jeûne intermittent.

Aujourd’hui nous allons parler du jeûne intermittent. Qu’est ce que le jeûne intermittent ? Quels sont ses bienfaits ? Quelles modalités de jeûne ? Combien de temps réaliser le jeûne intermittent ?

1) Pour commencer.

Le jeûne intermittent est un sujet qui est souvent abordé par mes clients. On me demande à quoi il sert, s’il est efficace et surtout combien de temps devons nous le pratiquer ?

Il est vrai que ses bienfaits sont nombreux et nous attirent pour obtenir une meilleure santé et un gain de tonus. Ce jeûne peut aussi être l’occasion de se débarrasser de la surconsommation alimentaire. Après cela dépend de pourquoi vous souhaitez le mettre en place. Est-ce pour maigrir ou pour retrouver une hygiène de vie ?

2) Les bienfaits du jeûne.

Lorsque l’on se met à manger, le corps sécrète de l’insuline. Si l’on mange du matin au soir, le pancréas génère de l’insuline tout au long de la journée même pendant notre sommeil car la digestion est toujours en marche. Un niveau élevé et prolongé d’insuline dans le sang entrave la production d’hormone de croissance (Ghg) et favorise des pathologies comme le diabète de type 2.

L’hormone de croissance est importante car elle joue un rôle sur le sommeil, aide notre système immunitaire et permet de mieux récupérer. Cela va également permettre de diminuer le stress oxydatif et d’éliminer plus rapidement les toxines et cellules endommagées. Ce procédé peut limiter la croissance de cellules cancéreuses et d’inflammations.

L’équilibre des hormones Ghg (growth hormone) et insuline va également vous permettre de perdre du poids et notamment de la graisse corporelle (jeûne supérieur à 14h). Le procédé de digestion dure entre 7 à 12h donc au-delà de 13h votre corps commence à puiser dans ses ressources. Cela permet à vos organes (foie, colon, intestin, pancréas, estomac), de se désintoxiquer et de se nettoyer. Par conséquent, vous serez dans un meilleur état de santé général. Cette pratique a aussi des effets positifs sur le fonctionnement de votre cerveau.

3) Méthodologie.

Alternez période de jeûne et période de nutrition. Le plus efficace et simple à mettre en place à mon sens, est le jeûne 16/8. 16h de jeûne et 8h de réapprovisionnement. Par contre, les 8h de réapprovisionnement doivent comptabiliser les apports caloriques nécessaires au bon fonctionnement de votre métabolisme (environ 1600kcal chez la femme et 1800 à 2000kcal chez l’homme + 200 à 300kcal si vous pratiquez une activité physique). Le but étant de ne pas manger tout et n’importe quoi non plus.

Comment savoir si je dois sauter le repas du matin du midi ou du soir ? Eh bien, 1 semaine avant de mettre en place cette habitude, essayez d’identifier quand votre corps a besoin d’énergie ? Est-ce plutôt le matin où vous avez faim ou le soir ? Au tout début, essayez de manger 12h puis réduisez d 1h de façon à atteindre les 16h.

Si vous avez un problème de santé comme un problème cardiaque ou un diabète consultez d’abord votre médecin.

4) La période d’approvisionnement.

Limitez le sel, les sucreries et la nourriture industrielle. Prenez les sucres complexes au tout début de la fenêtre de réapprovisionnement afin de limiter le temps de digestion derrière cette fenêtre (durant le jeûne). Privilégiez des aliments riches en fibres, minéraux et vitamines, protéines et huiles naturelles. Évitez les boissons sucrées et l’alcool.

5) Les limites.

Si le jeûne occasionnel permet d’en ressentir les bénéfices très rapidement, il ne faut pas que celui soit constant ou répété de manière fréquente car à terme cela favoriserait une fonte musculaire et un dérèglement hormonal.

Il n’y a pas de durée préconisée ou validée scientifiquement. Pour ma part, en tant qu’experte en Nutrition et de part mon expérience je le préconiserai sur 1 mois maximum ! C’est assez pour régénérer vos cellules et remettre les compteurs à 0 mais pas assez pour entrer dans une fonte musculaire.

6) Conclusion.

Le jeûne intermittent le plus efficace et facile à mettre en place est celui de 16/8h. Sachez reconnaître quand votre corps a le plus besoin de manger de façon à mettre en place le jeûne de la manière la plus optimale.


Cet article provient du site de notre partenaire la Méthode Arc.
N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site www.methodearc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *